5 régions pour randonner au Luxembourg

***Ce post est la transcription de la vidéo 
5 régions pour randonner au Luxembourg,
publiée sur la chaîne YouTube de Slow Rando*** 

Ça fait maintenant plus de 10 ans que je fais de la randonnée au Luxembourg et vous savez quoi ? J'adore ça.

Qui pourrait deviner que dans ce petit pays, vous pouvez arpenter les sentiers de 5 régions aux paysages magnifiques et variés ?

Que vous soyez amateur de promenades sportives ou de balades tranquilles,  vous allez voir qu’il y en a pour tous les goûts.

C'est parti pour un tour d'horizon !

1. LES ARDENNES (ÉISLEK / ÖSLING)

Dans le Nord du pays, vous avez rendez-vous avec des sentiers escarpés taillés dans le schiste. Amateurs de randonnée sportive et de dénivelés, vous apprécierez et vos efforts seront récompensés par de superbes vues sur les reliefs du massif ardennais et sur la vallée de la Sûre.

Mais vous pouvez aussi suivre des circuits moins exigeants en forêt et visiter des petits villages nichés au creux des vallées, dont l’accès se fait par des petites routes sinueuses.

Vue sur Kautenbach

J’ai beaucoup aimé le charme de Kautenbach ou de Welscheid qui m’ont donné la sensation d’être en montagne.

Dans les villages, vous assisterez parfois à des traditions. Je garde un excellent souvenir de la Trauliicht, célébrée à Munshausen au moment d’Halloween (vidéo).

Vous trouverez également d’autres événements phares, comme par exemple le prestigieux Festival de Wiltz qui se déroule en été dans l’amphithéâtre du château, ou encore le Festival d’art en plein air à Lellingen, qui a lieu chaque année le 23 juin, jour de la fête nationale du pays.

Festival d'art en plein air à Lellingen

Si vous planifiez de profiter d’un événement en même temps que votre randonnée, ne faites pas comme moi : vérifiez bien les horaires, sinon vous pourriez bien vivre ce que j’ai vécu lors de mon passage à Hachiville… (vidéo)

Les Ardennes luxembourgeoises raviront également les passionnés de châteaux : Vianden, Brandebourg, Bourscheid, etc.

Du côté des petites villes touristiques, Esch-sur-Sûre et Clervaux valent assurément la visite, pour le patrimoine bien entendu, mais aussi pour une petite pause plus qu’agréable en terrasse.

Esch-sur-Sûre

Mais si vous êtes en recherche de tranquillité et de vastes espaces à l’écart des grands axes, vous serez émerveillés par les parcs naturels de la région. Approchez-vous de la frontière allemande, et Immergez-vous dans le Parc naturel de l’Our pour y arpenter des sentiers thématiques à la découverte de l’eau, des plantes et de la forêt.

Parc naturel de l'Our, à Bettel

Enfin, si vous vous dirigez de l’autre côté, vers la frontière belge, vous avez rendez-vous avec l’Histoire, sur les lieux de mémoire de la bataille des Ardennes, où subsistent encore quelques vestiges, comme à Boulaide par exemple. Et si vous partez en randonnée à Troisvierges, vous croiserez sur votre route ce bâtiment au lourd passé : le couvent de Cinqfontaines.

Rando-diapo à Boulaide

2. LE GUTTLAND

Le Guttland, C’EST LA CAPITALE ET SES ENVIRONS.

Autour de Luxembourg-ville vous découvrirez des paysages champêtres en vous promenant dans une campagne vallonnée qui respire la douceur de vivre. Eh oui, je me souviens très bien de ce petit coin de paradis à Beckerich... (vidéo)

Étangs et moulins jalonneront votre chemin, sans oublier les châteaux bien sûr, puisque dans la biennommée Vallée des 7 châteaux, qui est en fait la vallée de l’Eisch, vous pourrez admirer pas moins de 7 châteaux sur une distance de 24 km. Celui de Koerich, par exemple, est le théâtre d’une fête médiévale qui a lieu chaque année en septembre.

Château de Koerich

Et puisqu’on parle de fête médiévale, je vous recommande particulièrement celle qui se déroule en juin à Useldange. On n’est plus dans la vallée de l’Eisch, mais on est toujours dans un château.

Fête médiévale au château d'Useldange

Si vous aimez retourner sur les traces de notre passé, le Guttland est aussi la région où vous pourrez admirer des vestiges romains
il y  a entre autres les restes d’un temple construit au 1er siècle à Steinsel, et dont vous pouvez voir quelques photos dans la rando-diapo commentée à Bridel.

Ou bien si vous êtes curieux, vous pourrez apprendre ce qu’est le qanat du Raschpëtzer, en arpentant le sentier des Romains à Helmsange. Mais pour ça, vous devrez grimper un peu. Eh oui, malgré ses airs de campagne doucement vallonée, le Guttland réserve parfois quelques dénivelés un peu plus corsés.

Alors si vous préférez une balade tranquille et facile, vous trouverez votre bonheur du côté de Mamer ou de Clémency par exemple, en forêt ou sur des pistes cyclables bien plates et bien appropriées pour la sortie familiale du dimanche.  

Mamer

Si vous cherchez des circuits plus insolites, il y en a aussi pour vous :

Allez voir du côté du Findel à Senningen, sur ce sentier dédié à la nature autour de l’aéroport où vous ferez une randonnée en compagnie des avions.

Au Limpertsberg, quartier de la capitale, le parcours urbain RoSaLi vous plongera dans l’univers des roseraies. D’ailleurs vous serez parmi les fleurs dès votre entrée dans le très coloré cimetière Notre-Dame.

Le coloré circuit RoSaLi au Limpertsberg

Et puisque nous sommes dans un environnement urbain, restons-y pour parler de la ville de Luxembourg, absolument somptueuse, et que je vous conseille vivement de découvrir à pied.

Côté manifestations, inutile de vous dire que les événements foisonnent à Luxembourg. Vérifiez les agendas en ligne !

Côté rando, il existe toute une panoplie de sentiers thématiques en lien avec l’histoire, la culture ou l’architecture de la ville.

Mais mon véritable coup de cœur est pour le sentier autopédestre, qui est vraiment une randonnée 5 étoiles et que je vous présenterai d’ailleurs dans la prochaine rando-diapo qui arrive bientôt. Si vous n’êtes pas encore abonné à la chaîne Slow Rando, faites-le dès maintenant et cliquez sur la cloche pour ne pas manquer la sortie de cette vidéo.

3. LA MOSELLE

La Moselle, c’est la région viticole par excellence, située dans l’Est du pays.
De nombreux sentiers sillonnent les vignobles, qui changent de visage à chaque saison. 

Les vignobles de Bech-Kleinmacher

Mais quelle que soit la saison, il fait toujours un peu plus chaud en Moselle.
C’est pour cette raison que vous pourrez y croiser une faune et une flore parfois méditerranéennes, à commencer par le traditionnel lézard qui se faufile entre les pierres sèches.

Alors attention : qui dit balade dans les vignes dit aussi belles grimpettes et je vous assure que parfois, la pente est raide, comme j’ai pu le tester au Palmberg à Ahn (vidéo).

Ceci dit quand vous arrivez là-haut, vous avez droit à des panoramas à couper le souffle sur la Moselle. La rivière qui a donné son nom à la région fait office de frontière naturelle avec l’Allemagne.

Et quand vos mollets seront fatigués, vous pourrez toujours vous offrir une petite croisière, en démarrant par exemple de Remich, petite ville touristique qui en été, prend des allures de station balnéaire.

Le long de la Moselle vous pourrez aussi vous promener dans des villages de vignerons. Les ruelles d’Ehnen ont un charme certain.

Ehnen

Inutile de vous dire que de multiples événements liés à la tradition viticole se déroulent dans le coin. Et moi je vous recommande particulièrement la fête du vin à Grevenmacher en septembre, que vous pourrez prolonger si vous le souhaitez par une visite du Musée du vin (attention actuellement en travaux, réouverture prévue en 2020), ou par une dégustation dans les caves des négociants.

Fête du Vin à Grevenmacher

Mais la Moselle, ce n’est pas seulement le vin. Si vous aimez observer la nature, des réserves naturelles pourront faire votre joie, je pense par exemple aux étangs de Haff Réimech, une réserve où pourrez admirer des dizaines d’espèces d’oiseaux, enfin…. si vous vous y prenez mieux que moi… (vidéo).

Je dois absolument vous orienter vers une partie de la Moselle dont on parle moins : c’est la vallée de la Syre. Cette partie est nettement moins touristique, vous n’y trouverez pas toutes les infrastructures que vous pouvez trouver en bord de Moselle. Par contre, si vous cherchez plutôt une immersion dans la nature, c’est là qu’il faut aller.

C’est un peu plus sauvage, avec des prés humides, des buissons et des bosquets qui fourmillent de vie. On sent qu’il y a une vraie volonté de préserver la biodiversité du patrimoine naturel, et moi, j’ai adoré me promener du côté de Manternach et de Mensdorf.

Manternach

4. LES TERRES ROUGES

Les Terres Rouges, c’est le Sud du Pays, une région de friches industrielles marquées par le passé sidérurgique.

Je sais : à première vue, les carrières et les fours à chaux, c’est pas hyper sexy. Et pourtant, je vous assure que j’ai eu l’occasion de faire des randonnées vraiment surprenantes en Terres Rouges.

Déjà, vous devez aller au moins une fois vous promener sur les sites des anciennes mines à ciel ouvert. L’environnement y est très dépaysant, on n’a quand même pas l’habitude de voir ça tous les jours !

Le circuit « De Saturn » à Schifflange m’a particulièrement marquée. Il s’agit d’une promenade thématique sur le système solaire et par moments, j’avais vraiment l’impression d’être sur une autre planète dans ces paysages lunaires voire martiens.

De Saturn à Schifflange

Toujours à Schifflange, il y a aussi cette promenade étonnante : Am Brill, où vous évoluerez dans une réserve naturelle, au milieu d’un environnement industriel.

Am Brill à Schifflange

Et les réserves naturelles, ce n’est pas ce qui manque en Terres Rouges.
Ça aussi c’est surprenant : vous démarrez un circuit dans l’une des villes phares de la région : Esch-sur-Alzette, Dudelange, Differdange ou Pétange.

En général vous montez dans les bois et puis tout à coup hop, vous vous retrouvez dans un autre monde, avec des panneaux didactiques sur la géologie, sur l’évolution de l’environnement naturel, et très souvent, avec une vue sur Belval, l’ancienne friche industrielle devenue aujourd’hui un quartier urbain.

Dans la nature, au-dessus de Differdange

Pour en revenir aux mines, il y a 2 endroits à retenir :

- Rumelange, le long de la frontière française, où vous pouvez combiner rando et visite du Musée national des mines de fer.
- Et le Minett Park à Fond de Gras, où vous pourrez tenter l’expérience du train minier qui vous emmènera sous terre dans une ancienne galerie.

Et puis, Fond de Gras se trouve dans un très beau cadre boisé, parfait pour la randonnée.

Encore un tuyau si vous voulez vivre une expérience atypique :
Démarrez votre rando à Pétange, et marchez jusqu’à Fond de Gras quand il y a le festival Blues Express en juillet ou quand il y a la Convention steampunk fin septembre.

Déjà, ce sont 2 événements très sympas mais après, pour revenir à Pétange, montez dans le train 1900, le train à vapeur qui était utilisé pour le transport du minerai de fer à la fin du 19ème siècle. Expérience unique garantie !

5. LE MULLERTHAL (PETITE SUISSE LUXEMBOURGEOISE)

Voici enfin le Müllerthal, région célèbre chez les randonneurs et les fans d’escalades, grâce à ses formations rocheuses spectaculaires et ses gorges impressionnantes, aux noms très évocateurs, tels que la Gorge du Loup ou la Brèche du Diable.

La Gorge du Loup, à Echternach

Nous sommes dans le Nord-Est du pays, juste au-dessus de la Moselle, là où la Sûre fait frontière avec l’Allemagne.

La région est aussi connue pour son aura romantique, avec ses petites cascades, avec les ruisseaux qui coulent tranquillement sous les pontons en bois. Mais méfiez-vous de l’eau qui dort car les sentiers sont parfois très sportifs, avec des escaliers... des escaliers... et encore des escaliers ! 

Echternach

Mais ce n'est comme ça partout. Si vous cherchez une promenade un peu moins exigeante, où vous pouvez quand même avoir un petit aperçu des roches, vous pouvez par exemple choisir Altrier ou Born.

Born

En revanche, si grimper des marches ne vous fait pas peur et que vous voulez avoir une bonne idée de ce que peut être une randonnée dans les roches du Müllerthal, alors choisissez un sentier à Berdorf, à Consdorf, ou à Echternach. Spectacle garanti.    

Berdorf

Et en parlant d’Echternach, profitez-en pour y faire un tour. C’est la ville la plus ancienne du pays, avec un très beau centre médiéval et une architecture remarquable. Ici aussi, vérifiez les agendas, il y a toujours plein de choses qui se passent à Echternach.

Si vous êtes plutôt branché activités nautiques, rendez-vous au Lac.
Un circuit de promenade en fait d’ailleurs le tour.

Comme autre ville du Müllerthal on peut encore citer Larochette, qui est construite dans une combe rocheuse et qui a vraiment beaucoup de charme avec son château perché sur un rocher. 

Si vous cherchez un circuit plus long à faire sur plusieurs jours, vous pouvez vous lancer sur le fameux Müllerthal Trail, 112 km qui peuvent être segmentés en 3 boucles.

Vous n’en avez toujours pas assez ? Ça tombe bien, il reste encore des extras tours : 57 km, sur 4 boucles, de quoi vous amuser et découvrir la région de long en large.

ET MAINTENANT, PAR OÙ ALLEZ-VOUS COMMENCER ?

J'espère que cette présentation des 5 régions vous donne envie d'aller vous promener sur les sentiers du Luxembourg. Moi je suis fan, et ça fait un moment que je voulais vous présenter ce beau pays qui a bien plus à offrir que des banques et des stations service 🙂

Alors dites-moi : quelle est votre région préférée ?
Quelle est celle que vous avez envie de découvrir ?
Partagez vos impressions dans les commentaires !

VOIR LA VIDÉO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *