Guttland

Slow Rando en vidéo : les bandes annonces !

Flash-back rapide.

Slow Rando, c'est un partage de mes randonnées au Luxembourg, en Belgique, en France et en Allemagne, dans les Ardennes, le Müllerthal, le Guttland, en Moselle, en Gaume et dans l'Eifel et dans la Sarre :

- Par des fiches pratiques publiées dans des posts depuis 2012
- Par des randos-vidéos publiées sur YouTube depuis 2017
- Par des randos-diapos commentées, toujours sur YouTube, depuis 2018

Aujourd'hui j'ai le plaisir de vous présenter une nouvelle playlist : les bandes annonces.
Pour chaque rando-vidéo, vous pourrez visionner une bande annonce de 25 secondes.
Un micro-format hyper pratique à partager et très sympa pour vous faire une idée de l'ambiance de la vidéo 🙂  

Voici la playlist en question, à partager sans modération !

Auto-pédestre Bridel – Guttland, Luxembourg

Départ officiel: 70 rue de Luxembourg à Bridel
Départ tuyau : Parking plus aisé le long de la rue Schoenfels, où passe le circuit.
Longueur: 9,7 km
D+: 193 m
Paysage / Terrain: Principalement bois et béton.
Balisage: Très bon.
Pique-nique: Table peu avant le temple romain.
En chemin :
- De grrrrrands végétaux
- Un panneau qui reste à élucider (informations bienvenues dans les commentaires)
- Les vestiges du temple romain de Steinsel, construit au 1er siècle, et découvert en 1957 !
- L’église moderne  
- L'un des 4 chênes remarquables du Luxembourg
- Une cloche
Bon à savoir:
- Les points d'intérêt (temple, église et chêne) se trouvent hors circuit.
- Nombreux panneaux d'informations très bien faits près du temple.
- Si vous voulez voir les vitraux abstraits de l'église moderne, il faudra vous renseigner sur les heures d'ouverture... ce que je n'ai pas fait..
Guide (l'excellent guide): Circuits auto-pédestres: 201 randonnées sélectionnées au Grand-Duché (ed. Guy Binsfeld, 2017)

Auto-pédestre Beckerich – Guttland, Luxembourg

Départ: Parking au croisement de la Dikrecherstrooss et de la Kiercheswee
Longueur: 11,5 km
D+: 276 m
Paysage / Terrain: Forêt, campagne, village
Balisage: Une balise mal orientée et une peu visible en début de parcours (voir vidéo) mais le reste est très bon
Pique-nique: Superbe zone au Bëschhaischen !
En chemin:
- La chapelle du Kahlenberg, le vieux tilleul et la légende de St Job
- Les paysages dans la brume du matin, puis les couleurs chatoyantes de l'automne sous le soleil de l'après-midi
- Une petite pause musicale sur un hamac
- Hovelange et sa légende du loup-garou
- Des vaches et des chevaux qui adorent la musique (mais pas la musique médiévale)
- Un petit crochet par Huttange
- La fête du bois au moulin de Beckerich (d'millen)
Guide (l'excellent guide): Circuits auto-pédestres: 201 randonnées sélectionnées au Grand-Duché (ed. Guy Binsfeld, 2017) 

BANDE ANNONCE :

Auto-pédestre Tuntange – Guttland, Luxembourg

Départ: Petit parking à la rue des Casemates.
Longueur: 6,8 km
Dénivelé positif cumulé: 155 m
Paysage / Terrain: Béton, rural, sable, terre, bois, herbe, vertes vallées.
Balisage: Excellent.
Pique-nique: Bancs réguliers.
Bon à savoir: Il y a une descente raide dans les bois. L'itinéraire emprunte un petit tronçon du sentier de la vallée de sept châteaux.
Guide: Circuits auto-pédestres: 201 randonnées sélectionnées au Grand-Duché (ed. Guy Binsfeld, 2008) (Édition 2017 ici)
Conte rendu: Partout, les murs ont des oreilles. À Tuntange, les arbres ont des yeux.

Des yeux révulsés,

des yeux injectés de sang,

un regard bovin, œil-de-bœuf, rétine crétine.

Sans sourciller ils me regardent, m'observent, me contemplent, me matent, me fixent, m'examinent, veillent et surveillent, m'épient, me fliquent et moi je flippe.

Ils communiquent entre eux par clins d’œil,

organisent des réunions au sommet et clôturent les négociations par une poignée de mains.

Ils protègent jalousement leur progéniture à peine éclose d'entre les roches, le fruit de leurs entrailles, leur prunelle.

Soudain, l'un deux me barre la route. Un shoot de vitamine C, et l'affaire est réglée, bon pied bon œil! J'ai du souffle et les obstacles ne m'effraient pas. Mieux vaut six troncs que six clopes, c'est le secret de ma forme.

Après l'effort le réconfort. Même s'ils ont les yeux plus gros que mon ventre, je fais une pause pique-nique. Voilà, oeil pour oeil, banc pour banc, c'est dit!

Tiens... pour qui sont ces serpents qui sifflent sur ces racines? Je suis médusée et pétrifiée.

Vraiment pas à l'aise. En plus je suis seule, pas un chat. Enfin quelques chatons quand même pour être exacte et précise.

Bon celui-ci a un regard bien noir... Il a l'arme à l’œil, les yeux revolver, ses pupilles dégoupillent.

Le moment est délicat, je marche sur des yeux. Mais que puis-je faire? Lui jeter de la poudre? Pff, mon œil! Je ferais mieux de déguerpir de ce bois.

Je m'empresse d'atteindre les prés pour sortir de son champ de vision et de sa ligne de mirettes.

Ouf, j'aperçois le village! Mais... on dirait qu'ils me suivent! Ok j'accélère, à+!

Ernster, Engelshaff – Guttland, Luxembourg

previous arrow
next arrow
ArrowArrow
Slider

 

Départ: Aujourd'hui nous partons à quatre, ce qui se produit rarement, sauf exception comme sur ce très beau sentier à Eschdorf que nous avions découvert à six. La voiture est garée au croisement de la rue du Gruenewald et de la rue de l'École. D'emblée, la tranquillité du lieu frappe, car nous nous situons à seulement un jet de pierre du Kirchberg et de l'aéroport, ce qui me rappelle aussi cette promenade à Senningen, dans la même commune. 
Longueur: 6,25 km
Dénivelé positif cumulé: 101 m
Thème: "Nature, culture et histoire de la commune de Niederanven" et surtout: Engelshaff et son chêne classé 26ème parmi les plus gros arbres du Luxembourg (4,60 m de circonférence).
Paysage / Terrain: Chemin asphalté dans un décor champêtre arrondi par les courbes séduisantes des collines verdoyantes. Brève ascension dans les bois sur un sentier de terre boueux aujourd'hui.
Balisage: À vous de choisir... 

Munissez vous de la carte de la promenade, elle sera utile.
Pique-nique: Banc et table dans l'aire de jeux au centre d'Ernster. Et puis c'est tout.
Bon à savoir: L'arbre vénérable se trouve légèrement à l'écart du sentier. Le court tronçon dans les bois peut être contourné par la route, ce qui rend la promenade accessible aux roues et roulettes. Un deuxième sentier thématique démarre aussi du centre d'Ernster.
Conte rendu: Nous traversons le village aux maisons de toutes les couleurs avant de pénétrer dans un univers enchanteur. Les collines dorées laissent couler leurs ondulations silencieuses en toute sérénité, tandis que nous savourons précieusement chaque gorgée de soleil au parfum de printemps précoce.
Mais déjà, la menace rôde. Les chevaux agités dans leur enclos tentent de nous mettre en garde. Audacieux comme des hobbits, nous poursuivons pourtant notre route. Subitement, entre les arbres, le vent hurle comme un train menaçant et nous livre le deuxième avertissement: "Faites demi-tour, pauvres fous, craignez les forces de ce Monde!".
Le ciel est lourd et noir. Il se hâte, tel un vortex furieux venu nous dévorer. L'hiver enragé de l'Enfer nous crache ses billes dures et glaciales en plein visage. Ayant recours à toute notre bravoure, nous faisons face sans ployer, seuls contre les salves des Ténèbres.
Droit devant! Cap vers l'Ouest! Nous ne fléchirons pas! Le ciel abdique. Devons-nous craindre une ruse? Non. La victoire est réelle, et officialisée par une pluie de paillettes magiques, argentées, délicates, étincelantes dans l'éclat d'un soleil renaissant. Le ciel se désagrège. Les lieux respirent à nouveau la paix.
Trempés mais triomphants, nous arrivons en terre d'Engelshaff, où nous sommes accueillis par l'Esprit du Chêne sans Âge, auquel aucune photo ne rend justice. Il incarne force et sagesse. Ses branches sont épaisses comme des troncs. Nous le saluons humblement tandis qu'il nous confie au creux de l'oreille de curieux secrets dans la langue des elfes (je ne trouve pas de police de caractère pour pouvoir les retranscrire ici).
Le moment de se quitter est venu. L'heure de se sustenter aussi, après cette extraordinaire épopée. Il n'y a ni banc ni pierre pour assurer notre repos. Soit, nous mangerons debout dans la boue.
Nous évoluons lentement, nos pieds s'enfoncent dans une terre gluante, collante. La pente est fatigante. L'automne postillonne son eau grise et sale. Quel est donc ce Monde où les saisons défilent à l'envers?
Bientôt, nous arrivons au terme de notre quête. Un double symbole semble vouloir nous piéger une dernière fois pour nous faire repartir dans l'étrangeté, mais le soleil, de retour, nous guide vers le cœur du village arc-en-ciel.
Nous n'avons pas trouvé l'anneau (qui doit encore errer du côté de Roodt), mais nous avons traversé trois saisons, vaincu les éléments et conversé avec un arbre majestueux. Un dimanche parmi d'autres... 
Guide: Circuits courts: 101 sentiers thématiques au Grand-Duché (ed. Guy Binsfeld, 2008) 

Auto-pédestre Lorentzweiler – Guttland, Luxembourg

previous arrow
next arrow
ArrowArrow
Slider

 

Départ: Parking de la gare, Route de Luxembourg. 
Longueur : 8,9 km 
Dénivelé positif cumulé: 262 m 
Paysage / Terrain: Boisé en grande partie, traversée du village de Blaschette, et sols variés: béton, terre, pierres, sable, boue, herbe, marches. 
Balisage: Très bon, mais attention tout de même en quittant le bois avant Blaschette: la balise semble indiquer de continuer tout droit, mais il faut tourner à droite sur la route, vers le sud-ouest. 
Pique-nique: Premier banc près de l'église à Blaschette. Juste à la sortie du village, aire très agréable avec jeux. Plusieurs tables et bancs sur le retour. 
En chemin: L'erreur du jour: penser qu'on trouverait facilement un casse-croûte à Lorentzweiler un samedi à midi. Après maintes recherches infructueuses et la route de Luxembourg arpentée trois fois, nous avons finalement pu acheter un sandwich dans un bar... juste en face de la gare (oui, notre point de départ). Cadre élégant mais accueil modérément sympathique. A retenir: Walferdange, à quelques kilomètres, offre plus de possibilités de ravitaillement. Ou mieux, emporter son pique-nique maison. A Blaschette, un habitant s'est montré plutôt suspicieux au sujet de notre appareil photo, et a même tenu à voir ce qui venait d'être photographié! Voilà monsieur, d'ici la vue est meilleure. Sur le chemin du retour, il ne faut absolument pas manquer l'impressionnante chapelle troglodyte "Fautelfiels" (quelques données historiques sur le site de la commune
Bon à savoir: Attention, le début n'est pas de tout repos; ça monte pas mal sur les 4 premiers kilomètres. Cette première partie est également moins entretenue que la suite, ce qui présente certains avantages ou d'éventuels inconvénients (mineurs) comme cette portion de sentier encombrée de branches. Après Blaschette, changement d'esthétique: on se balade d'abord sur un instructif sentier pédagogique bien aménagé (plus de détails au sujet de cet itinéraire mais aussi d'autres idées de sentiers pédagogiques sur petiweb.lu!), on peut admirer un paysage fascinant depuis un point de vue à 400 m d'altitude, avant d'entamer une jolie descente tortueuse avec en point d'orgue: la fameuse chapelle. Tout ceci occasionnant bien sûr une fréquentation un peu plus importante sur cette portion (mais tout est relatif, rien à voir avec la Gorge du loup à Echternach et encore moins avec la portion du GR34 entre Perros-Guirec et Ploumanac'h ). 
Guide: Circuits auto-pédestres: 201 randonnées sélectionnées au Grand-Duché (ed. Guy Binsfeld, 2008) (Édition 2017 ici)

Auto-pédestre Redange – Guttland, Luxembourg

previous arrow
next arrow
ArrowArrow
Slider

 

Départ: Le départ officiel se trouve dans le centre de la ville qui est inaccessible aux voitures aujourd'hui. Pour l'occasion je choisis Ospern, le village voisin. Parking le long de la rue Principale. 
Longueur : 8 km 
Dénivelé positif cumulé: 112 m 
Paysage / Terrain: Paysage rural, passage à Redange, pas mal de béton au sol, un peu de terre dans les brèves parties boisées, un peu d'herbe. 
Balisage: Bon, jusqu'au dernier petit bois avant Ospern (après avoir traversé la rue de Reichlange). Plus de balise visible, et pas vraiment de sentier entretenu dans ce bois. Il faut le traverser plus ou moins en ligne droite, pour rejoindre la petite route que l'on voit en contrebas, et que l'on suivra vers la gauche, direction nord-ouest. Une balise réapparaît plus loin. 
En chemin: La très fréquentée et très étendue Kropemannsfest
Bon à savoir: Promenade facile. Sur la dernière partie, manque d'entretien et route étroite avec passage régulier de voitures. Une incursion dans un pâturage de vaches indifférentes, qui m'a rappelé cette belle randonnée dans le Jura, il y a bientôt un an 🙂
Guide: Circuits auto-pédestres: 201 randonnées sélectionnées au Grand-Duché (ed. Guy Binsfeld, 2008) (Édition 2017 ici)

Limpertsberg, RosaLi – Guttland, Luxembourg

Départ: Cimetière Notre-Dame, rue Jean-Pierre Probst; parking (payant) au Glacis.
Longueur: 7 km
Dénivelé positif cumulé: 54 m
Thème: Parcours dédié à la culture des roseraies jadis pratiquée dans le quartier, quand le Luxembourg était surnommé "pays des roses".
Paysage / Terrain: Urbain, mais vert quand même.
Balisage: Balises pas toujours très visibles. La brochure mise à disposition par l'office du tourisme (voir plus bas) aide à se diriger dans les rues.
Pique-nique: Plusieurs bancs dans le parc et dans la ville, et une table dans le cimetière.
En chemin: Saint-Lézard revenu d'entre les morts, le très agréable parc Tony Neuman et un écureuil qui en teste tous les arbres, des sculptures, l'agréable "campus des roses", une vue sur le Kirchberg, et un beau château d'eau.
Bon à savoir: Pénétrer dans le cimetière Notre-Dame, c'est découvrir un autre monde en parallèle de l'avenue de la Faïencerie. Oubliez l'imagerie sinistre des cimetières: celui-ci est coloré, arboré, fleuri. De l'autre côté du mur, l'agitation de la ville. Ici, le temps prend une pause, et les très pressés lézard et écureuil prennent même la pose, pour notre plaisir...
Sur le web: La brochure de l'office du tourisme.
Guide: Circuits courts: 101 sentiers thématiques au Grand-Duché (ed. Guy Binsfeld, 2008) 

Le très agréable, fleuri et coloré

cimetière Notre-Dame

Saint-Lézard

De l'autre côté du mur, les tumultes de la ville

Le parc Tony Neuman

Yes ! J'ai eu l'écureuil !

Il a du cachet, le château d'eau du Limpertsberg

Auto-pédestre Koerich – Guttland, Luxembourg

Le château de Koerich

Départ: Le départ officiel se fait au château de Koerich. Compte tenu de la manifestation du jour, nous décidons de démarrer depuis Goeblange où nous prenons le balisage en cours. Parking au coin de la rue de l'École et de la rue Principale. 
Longueur : 10,9 km 
Dénivelé positif cumulé: 119 m
Paysage / Terrain: Bois, champs, traversée du village de Koerich. Sentiers bétonnés, caillouteux, de terre, herbeux et sablonneux. Et malheureusement: trop de passages le long de routes non aménagées pour les piétons (sur 2 km après Goeblange, sur plus d'1 km près de Fockemillen) 
Balisage: Très bon.
Pique-nique: Nada de chez nada. C'est qu'on ne se repose pas ici, non mais!
En chemin: Des vestiges gallo-romains (plus impressionnants que ceux de Helmsange), dont la villa de Miecher (300 m hors sentier, panneaux didactiques FR/DE), du grès, une souche qui rit, des morceaux de bois aux formes insolites, des chaussures qui font couic-couic, des chèvres amicales, Madame Oie qui fait sa toilette dans un seau sous le regard attentif de Monsieur Jars, un reptile, sans doute un orvet d'après Professeur Google (ce qui me permet d'apprendre que l'orvet n'est pas un serpent, mais un lézard inoffensif aux pattes atrophiées; sa présence est signe d'environnement non pollué), une fête médiévale en accès libre au château de Koerich (avis tout à fait subjectif: j'ai préféré celle au château d'Useldange), un renard en visite dans un quartier résidentiel, un veau visiblement né peu avant notre passage! (une bière de moins à Koerich et on assistait peut-être à la naissance...), un panier sans champignons, et une météo qui cherche décidément à se faire pardonner ses excentricités de juin-juillet (encore quelques week-ends du même tonneau, et on est quittes).
Bon à savoir: La promenade est facile et relativement agréable, mais il faut s'attendre à des portions dangereuses le long de la route. À environ 1 km après les vestiges gallo-romains, possibilité d'aller voir un monument commémoratif (avion canadien écrasé en 1943) 
Guide:
Circuits auto-pédestres: 201 randonnées sélectionnées au Grand-Duché (ed. Guy Binsfeld, 2008) (Édition 2017 ici : le tracé a été modifié depuis, et bonne nouvelle, il y a moins de passages sur routes !)

Une souche hilare

Un lézard sans pattes : l'orvet

Madame fait sa toilette, Monsieur veille

Fête médiévale au château de Koerich


Un renard dans un jardin à Koerich,


et un veau qui vient de naître à l'instant !

Schrassig, Circuit des Moulins – Guttland, Luxembourg

Le moment fort de la rando : la reconstitution d'un village celte

Départ: Parking le long de la rue de Luxembourg. La promenade démarre au croisement rue de Luxembourg / Schlassgewan. 
Longueur: 5,3 km
Dénivelé positif cumulé: 127 m
Thème: Particularités naturelles et culturelles de la vallée du Birelerbach, replacées dans le contexte historique local. Six panneaux thématiques (FR/DE).
Paysage / Terrain: Bois, avec sentiers de terre, caillouteux, herbeux, et macadamisés.
Balisage: Début bien signalé par un panneau. Une absurdité à l'entrée du bois, où la balise semble nous dire "Faites demi-tour dès que possible" alors qu'on vient à peine d'arriver. Pour continuer, il faut suivre le sentier qui monte sur la gauche. Plus loin nous perdons le fil juste après la CR185, dans le village celte. Nous repiquons à l'arrache sur un sentier menant vers l'ouest, pour finalement rejoindre le deuxième panneau didactique (le premier restera un mystère). Le reste du balisage est bon.
Pique-nique: Une table seulement, dans une petite plaine de jeux située à la sortie du bois, en fin de parcours.
En chemin: Une reconstitution épatante d'un village celte, réalisée par des scouts et illustrée par des panneaux (FR/DE), un pôle d'observation sur la zone humide de Neimillen, le canal Millekanal, le moulin de Schrassig, et encore un cheval adorable.
Bon à savoir: En toute franchise, le village celte nous laisse un souvenir plus marquant que le circuit des moulins qui n'existent plus sauf un. Cependant, il peut être intéressant de venir s'installer sur le pôle d'observation pour contempler la vie de la faune qui peuple la zone humide. En lisant les panneaux, on apprend aussi qui fut le dernier guillotiné à Luxembourg, au Marché-aux-Poissons, et pourquoi la justice de l'époque (1821) lui réserva ce sort funeste. Cette balade ne présente aucune difficulté particulière. Elle communique avec une seconde boucle intitulée "Circuit des sources" et dans cette configuration, compte 7 km de plus.
Guide: Circuits courts: 101 sentiers thématiques au Grand-Duché (ed. Guy Binsfeld, 2008) 

Le village celte

La zone humide Neimillen

Le Millekanal

Le moulin de Schrassig

Encore une rencontre tellement agréable...

Weiler-la-Tour, Steekauzwee – Guttland, Luxembourg

L'Arbre de la Liberté

Départ: Parking le long de la rue de Hassel, au croisement de la rue de Luxembourg où démarre la promenade, devant l'école (cherchez la chouette).
Longueur: 6,3 km
Dénivelé positif cumulé: 54 m
Thème: Faune et flore du coin, avec la chouette en tête d'affiche. Panneaux didactiques mais en grande partie réservés aux germanophones, sauf l'un d'entre eux sur les oiseaux et des pancartes avec les noms des arbres qui sont multilingues. 
Paysage / Terrain: Surtout rural et un passage dans les bois.
Balisage: Bon, mais attention tout de même à ne pas louper le chemin de terre qui part à droite dans la rue des Champs et longe une sapinière, ni le passage étroit qui se faufile entre deux maisons, après avoir passé l'église de Hassel.
Pique-nique: Plusieurs bancs et poubelles en cours de route. Une belle aire de jeux près de l'église de Hassel.
En chemin: Fräiheetsbam (l'arbre de la liberté 14-18, hors sentier), un banc à lunettes dans les bois, une vue lointaine mais dispensable sur la centrale de Cattenom, un âne ennuyé par les mouches, un écureuil, des vaches qui se précipitent vers moi avant de faire demi-tour comme si elles avaient eu la trouille de leur vie (je dois me vexer?), des poules, des chèvres qui m'ignorent parce que c'est l'heure du casse-croûte, deux montgolfières à l'horizon, des parfums appétissants qui s'échappent des maisons et qui me donnent faim, un ciel de plumes, un ciel de moutons, un ciel de feu.
Bon à savoir: Balade facile et tranquille, bien balisée qui plus est.
Sur le web: Introduction (en anglais), photos, tracé et données techniques sur Tourfinder.net
Guide: Circuits courts: 101 sentiers thématiques au Grand-Duché (ed. Guy Binsfeld, 2008) 

Pour le départ, cherchez la chouette

L'Arbre de la Liberté

Lunettes perdues ? Elles sont peut-être à Weiler-la-Tour

Et sur le chemin du retour, un ciel de moutons,

un ciel de plumes,

un ciel de feu

Helmsange, Promenade des Romains – Guttland, Luxembourg

Départ: On peut se garer le long de la rue Prince Henri, de préférence au croisement avec la rue Jean Schaak, car c'est là que débute la balade.
Longueur: 3,5 km mais c'est du sport!
Dénivelé positif cumulé: 141 m (c'était seulement 141 m ça?!)
Thème: Les sites archéologiques romains de la commune de Walferdange.
Paysage / Terrain: Principalement forestier; sentiers caillouteux, il est préférable de s'équiper de bonnes chaussures.
Balisage: Astuce essentielle à comprendre: il faut suivre le regard du Romain sur les balises qui sont assez présentes, mais pas toujours bien visibles. En revanche le point de départ est clairement indiqué, ce qui est plutôt rare sur les circuits thématiques.
Pique-nique: Plusieurs bancs et poubelles en cours de route, dont un bon nombre près des puits.
En chemin: Les vestiges d'une villa romaine, un observatoire dans la réserve du Sonnebierg avec un fameux panorama sur Walferdange, le qanat des Raschpëtzer et sa série de puits (construction romaine qui servait à capter l'eau).
Bon à savoir: Faites le plein d'énergie avant de commencer, ça monte pas mal au début. Carte et boussole bienvenues. Panneaux didactiques en route (FR/DE). Il est possible de visiter une galerie sous un des puits (s'adresser à la commune de Walferdange)
Sur le web: Et voici la brochure de la promenade (FR/DE) 
Guide: Circuits courts: 101 sentiers thématiques au Grand-Duché (ed. Guy Binsfeld, 2008) 

Bon au début vous aller bien grimper

dans les bois,

mais ensuite vous pourrez observer

des vestiges romains

qui valent le coup d'oeil !

Auto-pédestre Nommern II – Guttland, Luxembourg

Départ: Rue Principale, près de l'école.
Dénivelé positif cumulé: 63 m 
Longueur : 7,8 km 
Paysage / Terrain: D'abord champêtre puis forestier en majeure partie; voie asphaltée, chemins empierrés et sentiers de terre.
Balisage: Très bon.
Pique-nique: Une table avec poubelle à la sortie du village, le même aménagement sur le trajet du retour, dans les bois.
En chemin: La bonne odeur du foin coupé, un bruant jaune, des papillons, des papillons, des papillons, et des chardons, des chardons, des chardons... à profusion dis donc!
Bon à savoir: Promenade facile qui emprunte une partie du Müllerthal Trail Extra Tour (Nommern est à la frontière de la Petite Suisse luxembourgeoise).
Guide:
Circuits auto-pédestres: 201 randonnées sélectionnées au Grand-Duché (ed. Guy Binsfeld, 2008) (Édition 2017 ici)

Une balade forestière

et champêtre,

en compagnie des chardons

et des papillons

Auto-pédestre Bonnevoie – Guttland, Luxembourg

Départ: rue Auguste Charles, parking près du pont de l'Alzette
Dénivelé positif cumulé: 198 m 
Longueur : 7,7 km 
Paysage / Terrain: Forestier; on suit le cours de l'Alzette. Voie asphaltée très prisée des joggeurs et cyclistes, et sentiers de terre.
Balisage: Très bon
Pique-nique: On n'a jamais vu autant de bancs! Quelques poubelles.
En chemin: Des orties plus hautes que nous, un potager dans les bois, des oeuvres d'art, une présentation de diverses essences de bois, un groupe de scouts qui nous parle dans une langue non-identifiée, des petites falaises de grès et des arbres qui se mêlent aux roches.
Bon à savoir: L'itinéraire complet se compose de deux boucles qui communiquent. Il faut compter 5 km pour la boucle "ouest" et 2,7 km pour la boucle "est". Les paysages sont assez semblables. La boucle "ouest" est plus fréquentée mais au calme. La boucle "est" est exposée aux bruits urbains et fait bien bosser les jambes par moments
Guide:
Circuits auto-pédestres: 201 randonnées sélectionnées au Grand-Duché (ed. Guy Binsfeld, 2008) (Édition 2017 ici)

Étonnant sentier à deux pas de la ville

On longe d'abord l'Alzette...

puis la promenade devient plus sportive par endroits

Senningen, circuit 2 – Guttland, Luxembourg

Départ: Petit parking à la rue du Château, près de l'arrêt de bus
Longueur: 6,6 km
Dénivelé positif cumulé: 89 m
Thème: La nature autour de l'aéroport du Findel
Paysage / Terrain: Rural et forestier
Balisage: Pas de balise au début, dans le village. Il faut suivre la rue de la Montagne et le balisage commence dans les vergers. Attention en longeant l'aéroport: à hauteur de la bretelle d'autoroute et plus précisément en face du bâtiment Liébaert, une balise assez peu visible nous emmène sur un sentier herbeux, dans un cadre boisé. Il faut continuer à longer l'aéroport et l'autoroute. Bruyant, mais très joli. La suite dans les bois n'est pas toujours évidente. Carte + boussole ou GPS sont une aide précieuse. La dernière partie du circuit est très bien balisée.
Pique-nique: Plusieurs bancs et poubelles en cours de route. Une aire de jeux et une table à la fin du parcours, à l'entrée du village
En chemin: Pas de tête-à-tête avec des animaux cette fois, mais sur la pointe des 2 pieds, on peut presque toucher les oiseaux de fer du bout des doigts...
Bon à savoir: L'arrivée à Senningen étonne. A 10 minutes seulement des tumultes du Kirchberg, le cadre est agréable et tranquille. Voir un avion approcher avant de disparaître derrière les arbres a quelque chose de surréaliste... 
L'itinéraire emprunte des routes en partie, mais la circulation y est faible. Il y a plus de trafic dans le ciel. Il faut cependant être prudent à hauteur de la bretelle d'autoroute, et dans le virage en épingle de la Haremskéier.
Arrêtez-vous un instant lorsque la vue est dégagée le long de l'aéroport pour voir un avion sur le point d'atterrir.
Guide: Circuits courts: 101 sentiers thématiques au Grand-Duché (ed. Guy Binsfeld, 2008)

Extrait de nature autour de l'aéroport

Juste un bond et c'est parti pour les îles Britanniques !