GR34 de Plougrescant à Perros-Guirec – Bretagne, France

Plage de sable blanc à Trestel

Départ: Depuis la chambre d'hôtes à Plougrescant, nous reprenons le GR où nous l'avions laissé la veille: à Pors Scaff. Il serait facile d'écrire un article complet concernant cet hébergement, tant l'accueil que nous y avons reçu est formidable. Verre de bienvenue, conseils avisés, lifts jusqu'au GR, petit déjeuner d'anthologie et que dire de l'équipement mis à notre disposition? Le tout dans un esprit bienveillant et "randonneur". Cette adresse est un must, et monsieur Philippe Derrien est une personne que l'on a envie de compter parmi ses amis.
Longueur : 25 km
Dénivelé positif cumulé: 180 m
Météo: Frais (19°c) mais ensoleillé, avec des alternances nuageuses. Très venteux. Pas d'averse aujourd'hui.
Paysage / Terrain: Entamer une journée par une balade revigorante en bord de mer, il y a pire non? Et cette belle mer transparente, nous allons la suivre pendant la totalité de l'étape. Les paysages sont idylliques. Buguélès est absolument magnifique, et on sait de quoi on parle: on en a fait trois fois le tour... par distraction. Après Port Blanc, les plages sont de sable blanc, l'eau toujours turquoise clair, et le granit devient rose. Au sol: roches (à escalader parfois si la marée est haute), gros galets, sable, blocs de granit, quelques sentiers forestiers aussi. Avec le vent de face, le terrain n'est pas de tout repos. Peu avant Perros-Guirec, une portion du GR est condamnée, car la falaise s'effondre. Il faut descendre sur la plage de galets. Une étape très jolie, mais l'esprit change: on entre en zone touristique... 
Balisage: Comme souvent: plutôt correct, mais quelques imprécisions. 
En chemin: Une maison sur l'eau (c'est quoi l'adresse? Impasse de la Manche?), des passages submersibles, une Mini Moke, une pause de midi sur une terrasse en bord de mer, des îles, et un petit phare.  
Guide : Topo-guide 346: Côte de granit rose: Trégor morlaisien (Fédération Française de la Randonnée Pédestre, 2011)

Une maison sur l'eau !

Buguélès, une fois, 

deux fois,...

et trois fois !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *