Randonnée autopédestre Heinerscheid – Ardennes, Luxembourg

Présentation :
Heinerscheid (624 habitants en 2019) est un village du nord du Luxembourg, situé à 9 km au nord-est de Clervaux, à 38 km au nord de Luxembourg-ville, à 6 km à l'ouest de la frontière allemande, et à 18 km au sud de la frontière belge.

Heinerscheid fait partie du Parc Naturel de l'Our.

Source

Départ: 
Rendez-vous sur le Parking du Cornelyshaff, 83, Hauptstrooss.

Météo: 12°c et plein soleil ! On n'est pas loin du printemps, même si le gel est encore présent dans les zones ombragées.

Longueur: 10,3 km

D+: 239 m

Paysage / Terrain:
Une (courte) portion de route pour commencer, ensuite un chemin bétonné vous fait traverser de vastes espaces magnifiques du Parc Naturel.

Au moment d'entrer dans les bois, changement radical : sentiers escarpés, escaliers, cascades, roches, parfois on croirait presque être dans le Mullerthal.

Vous longerez l'Our pendant à peu près 1/3 de la promenade, avant de retraverser les étendues verdoyantes et de retrouver votre point de départ.

Une composante remarquable du paysage à Heinerscheid : les éoliennes. Il faut dire que le village est bâti à 529 m d'altitude. Le point culminant du pays est à 560 m, dans les Ardennes également.

Balisage:
Très bon. Juste une balise un tout petit peu moins visible quand vous sortez de la Kierchestrooss en fin de randonnée (après l'église) : dirigez-vous à droite sur la Hauptstrooss, vers le nord.

Pique-nique:
Il y a plusieurs bancs et tables en chemin, tous plutôt bien situés, avec de belles vues.

En chemin:

- Des vues panoramiques exceptionnelles sur le Parc Naturel de l'Our

- Un point de vue sur l'Our quand vous êtes dans les bois. Malheureusement aujourd'hui, il était inaccessible car bien occupé par d'autres randonneurs.

- ​Les berges de l'Our, que nous avons côtoyées plusieurs fois... (voir suite)

- Le retour des grues ! Oui comme je vous le disais, ça sentait déjà le printemps en ce dimanche de février. Les oiseaux ne s'y sont pas trompés, et nous avons pu assister au traditionnel cortège sonore en forme de V. 🙂

Bon à savoir:

- L'essentiel du village de Heinerscheid est construit le long d'une route fréquentée. Ce qui n'est pas très réjouissant quand on arrive, mais heureusement, l'environnement change très vite.
Dès que vous entrez dans le Parc Naturel, il règne un grand calme qui se se marie à merveille avec les paysages sans fin.

- L'Our est une frontière naturelle. De l'autre côté, c'est l'Allemagne.

- Cette randonnée est exigeante :
En première partie, vous aurez droit à une descente plutôt raide vers l'Our.

L'Our, parlons-en justement. À plusieurs reprises, nous avons cru que nous entamions la montée qui nous ramènerait vers le village. Mais en fait, c'était à chaque fois une blague, car automatiquement, le sentier nous faisait redescendre... vers les berges de l'Our. La 6ème fois fut la bonne 🙂

D'ailleurs, cette montée finale demande des ressources. Elle se prolonge sur 3 km. À un moment, on s'est assis parterre pour manger une gosette (fuel needed) 😀

- Le Cornellyshaff (La ferme de Cornelius), a autrefois servi de bureau d’émigration vers l’Amérique, de comptoir pour bois et terrains, de brasserie, d’auberge, de distillerie et de magasin à denrées coloniales.
Aujourd'hui c'est un hôtel-restaurant, ainsi qu'une brasserie qui produit une bière régionale : l'Ourdaller.

Source

- Promenade réalisée le 17 février 2019.

Guide (l'excellent guide): Circuits auto-pédestres: 201 randonnées sélectionnées au Grand-Duché (ed. Guy Binsfeld, 2017) 

Avez-vous déjà fait ce circuit de randonnée ?
Ou avez-vous envie de le découvrir ?

Partagez vos impressions dans les commentaires !

Départ au Cornelys Haff

Courte portion le long d'une route au début

Mais rapidement...

waouw ! les immenses espaces du Parc Naturel de l'Our !

Les moutons ont le choix pour l'herbe

Changement de paysage

On ve descendre vers l'Our

Ça ferait presque penser aux paysages du Mullerthal

La descente est assez raide

On y est : voici l'Our, et de l'autre côté, c'est l'Allemagne

Et maintenant, il faut bien remonter tout ça...

Nous on monte, pendant que la petite cascade descend

Quelle lumière magnifique aujourd'hui !

Tiens... on redescend ?!

ben oui...

Voilà, ce coup-ci, on remonte

Ah ben non tiens, revoilà l'Our... et du côté allemand, le massif de l'Eifel

Ok, cette fois, c'est la bonne

C'est toujours les mêmes qui montent et les mêmes qui descendent

Le sommet approche

Voilà, on retrouve le plateau

Toujours aussi fascinant

Et nous voici de retour à Heinerscheid

Quelle est votre photo préférée ?
Partagez vos impressions dans les commentaires ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page