Traversée de Paris, GRP n°1: de la Porte Dauphine au Champ-de-Mars (Île de France, France)

Aujourd'hui départ au Bois de Boulogne, près du Lac Inférieur

Départ: Aujourd'hui je débarque du métro Porte-Dauphine, là où commence la Traversée n°1. 
Longueur : 5,6 km
Dénivelé positif cumulé: 56 m
Paysage / Terrain: Bois et ville. 
Balisage: Il est excellent sur ce tronçon! il faut juste être attentif près du Lac Inférieur, au moment où il faut se diriger vers la Pelouse de la Muette, car en suivant la balise de droite (également jaune et rouge), on est parti pour le GRP du Bois de Boulogne. 
En chemin: Une envie pressante dès le début de mon périple, pas de toilettes, et un joggeur qui passe juste à ce moment-là... (montrer ses fesses au Bois de Boulogne: c'est fait), des pêcheurs, un type qui pète les plombs au téléphone, le périph' (bon anniversaire), le jardin du Ranelagh et ses beaux arbres (c'est d'ici qu'a décollé la première montgolfière en 1783), la maison de Balzac, Passy et ses immeubles à l'architecture remarquable (oui... Auteuil-Neuilly-Passy...), un musée du vin qui se cache, la promenade d'Australie en plein soleil le long de la Seine et donc, des coups de soleil, et: ZE FL tower, monstre d'acier pris d'assaut par les touristes avides de hauteur. Hors sentier mais non loin de là: du bling-bling, du clinquant, du doré, une enfilade d'enseignes de prestige, des trottoirs pavés de blanc, des portiers, des voituriers, une bagnole de luxe noir et or que l'on gare dans une pièce en marbre et boiseries précieuses, des restaurants où il faut contracter un crédit sur 20 ans si on veut manger plus que les olives de l'apéritif, des bribes de conversations sur des voyages à Cannes et des rachats de sociétés, des lunettes sombres deux fois plus grandes que les visages, des expressions impassibles, des costards, des cravates, et moi au milieu, avec mon pantalon baggy. Je suis sur l'avenue Montaigne, affamée, à la recherche d'un simple sandwich... avant de me diriger vers le somptueux Palais de la Découverte, pour y visiter les expos "Ruptures : les matériaux roulent des mécaniques" (connaissez-vous l'expérience de la goutte de poix démarrée en 1927? elle démontre la viscosité du bitume: la 1ère goutte est tombée en 1938 et la 8ème, en 2000!) et "Bêtes de sexe, la séduction dans le monde animal", avec les capsules éducatives et très drôles d'Isabella Rossellini. 
Bon à savoir: Pour se nourrir sur cette portion, il faut soit être très riche, soit être trrrrrrrrès patient pour se procurer un en-cas près de la tour Eiffel. Prenez votre casse-croûte 😉 
Après deux petites journées de marche, il reste encore beaucoup à découvrir, mais sans aucun doute, Paris est une ville magique et qui multiplie les contrastes. 
Guide: Paris à pied: une découverte originale de la capitale (topoguide, Fédération française de la randonnée pédestre, 2007). --> Édition 2016 par ici.

Soleil, eau, bateaux...

comme un p'tit goût de vacances n'est-ce pas ?

L'architecture de Passy

Devinez ce qu'on va voir peu après ce charmant passage étroit...

Voilà

Encore un peu de marche pour s'en approcher...

Voilà qui est fait. Et quel que soit le plan...

elle est impressionnante !

Et je termine ce super périple à Paris par une dernière expo

au Palais de la Découverte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page