Athènes

Promenade à Athènes, Grèce

Avant-propos : Après le sentier des douaniers le long des côtes bretonnes en 2012, après les causses du Lot sur les traces de Compostelle en 2013, c'est reparti en 2014 pour un voyage pédestre très excitant, sur deux îles grecques des Cyclades. Mais avant de se lancer dans l'aventure, un petit tour à Athènes s'impose.
L'arrivée : Étrange d'être accueillis par un parapluie dans la capitale grecque en plein été! Pourtant la chaleur est bien présente, lourde. Mais le ciel est chargé et la descente en avion était un peu agitée.
Katerine, notre sympathique hôte airbnb, nous rejoint à la station de métro avec un parapluie donc, pour nous souhaiter la bienvenue et nous protéger de l'averse qui ne durera pas.
Après l'installation et une nuit de repos, c'est parti pour une visite de la ville!
Incontournable : le plateau de l'Acropole. Connaître le nom du site est une chose, mais y être réellement et en arpenter les pierres est une expérience mémorable.

Spectaculaire! Je réalise : je suis en Grèce!

 


L'Odéon d'Hérode Atticus est un théâtre majestueux, avec une scène en marbre. Il a été construit en 161!

Vues sur Athènes depuis le plateau : un site archéologique, de la végétation, la densité urbaine, les montagnes au loin... quelle ville fascinante...

En ville, j'ai la chance d'assister à la relève des evzones, les membres de la garde présidentielle. Ces hommes en tenue traditionnelle restent immobiles pendant de longs moments, sous une chaleur écrasante. Un troisième individu vient parfois éponger la sueur sur leur front ou repositionner un pied qui ne serait pas tout à fait dans le bon axe. Au moment de la relève, c'est une chorégraphie impressionnante qui commence : chaque mouvement est millimétré, chaque pas est synchronisé et claque sur le sol. Sacré spectacle!

Le soleil est bel et bien de retour maintenant. Il y a tellement de choses à visiter à Athènes. Mais nous devons êtres sélectifs, car en fin de journée, un bateau nous emmènera sur l'île la plus orientale des Cyclades : Amorgos, à 256 km d'Athènes. Durée du voyage : 8 heures.
Avant d'entamer la grande traversée, il reste un peu de temps ; profitons encore de quelques bijoux d'art et d'architecture helléniques.